L’impact psychosocial du non accès aux antirétroviraux dans les pays à ressources limitées.

Tourette-Turgis C. (2006).

Mes publications

>

L'infection à VIH/SIDA

2006

Éthique publique, volume 8 (2) : 152-160.

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Les pays à revenu élevé disposent depuis 1996 de traitements efficaces contre le vih-sida constitués essentiellement par des médicaments assimilables par voie orale sous forme de comprimés. Néanmoins ces traitements, dont quelques-uns existent sous forme de génériques, ne sont pas encore disponibles en assez grand nombre dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Cela entraîne donc un système de rationnement de biens pourtant indispensables au maintien en vie de millions de personnes atteintes par le vih-sida dans ces zones géographiques.

J'ai envie de suivre ce blog

Les articles les plus consultés

Suivez moi sur

Je désire m'abonner à ce blog