Mettre en place une consultation d’observance aux traitements contre le VIH/sida.

Catherine Tourette-Turgis, Marilyne Rébillon

·

Mes publications

>

Observance Thérapeutique

2002

septembre 2002

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Les traitements antirétroviraux sont complexes et difficiles à prendre alors que leur efficacité thérapeutique nécessite une observance supérieure à 95%. Un tel constat a amené d’une part les équipes de recherche à tenter de mieux comprendre les données en jeu dans l’observance, d’autre part les services de soin VIH à développer des actions et des programmes dont l’objectif principal est l’amélioration de l’observance thérapeutique des patients aux traitements antirétroviraux. Il a aussi donné lieu, au sein d’associations ou de communautés de personnes en traitement, à un courant de démédicalisation illustré par la mise en place de véritables consultations pilotes de counseling ou encore à la création de consignes à médicaments à destination des personnes sans domicile fixe, pour ne citer que deux exemples.