Le confinement devrait prendre en compte les vulnérabilités

Catherine Tourette-Turgis, Chystèle BAZIN

·

Mes publications

>

Covid-19

2020

Solidarum

Mardi 14 avril 2020

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Enseignante-chercheuse, Catherine Tourette-Turgis a fondé l’Université des patients (Sorbonne Universités) et se bat pour faire entendre et reconnaître les capacités des personnes vulnérables. C’est sous ce prisme qu’elle observe de près le confinement, qui aurait mérité selon elle plus d’accompagnement. En ces temps d’urgence sanitaire et bientôt de déconfinement, l’attention envers les vulnérabilités a tendance à se relâcher, alors que ce devrait être tout le contraire.