Expérience patient, autorité épistémique et enjeux sanitaires

Catherine Tourette-Turgis, Dominique Salmon, Pauline Oustric, Faustine Hélie, Mylène Rahel Damamme

·

Mes publications

>

Covid-19

2021

no 857 - juillet-août 2021 | p.48-51

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Depuis février 2020, des centaines de milliers de malades sont confrontés à des symptômes persistants après leur infection. Avec leurs cliniciens, ces patients sont exposés à un haut degré d’incertitude et à l’urgence de la production de cadres conceptuels visant la reconnaissance,
la prise en charge et la légitimation de leur expérience de malades confrontés à des symptômes nouveaux et prolongés, comme à des controverses quant à la qualification de ces symptômes. En ce sens, le Covid long illustre la nécessité de combiner les savoirs expérientiels collectifs des malades et les savoirs scientifiques au bénéfice des patients, des cliniciens et de la recherche.