Convergence : Désensibilisation & Observance, une question de bon sens.

Catherine Tourette-Turgis, Marilyne Rébillon

·

Mes publications

>

Observance Thérapeutique

2008

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
La rhinite allergique, de par ses symptômes, a un impact négatif sur la qualité de vie des personnes. Elle est à l’origine de troubles de l’humeur, de troubles du sommeil, elle modifie le rapport à l’alimentation et à l’image de soi. L’instabilité de l’état physique, causé par ses symptômes, peut amener le patient à modifier sa décision de commencer un traitement alors qu’il semblait être prêt. De même, l’amélioration momentanée de son état l’ amène parfois à dire : “En fait, je pense pouvoir éviter tout traitement de désensibilisation car j’ai l’impression cette année que je ne ferai pas de crise !”. La gestion d’un traitement ayant trait à une pathologie qui s’exprime par crise, et ce dans le cadre de l’allergie, est ainsi considérée comme complexe. Il suppose que le patient puisse anticiper les situations de sa vie quotidienne, reconnaître les signes d’une crise, distinguer les médicaments qui traitent la phase aigue de la crise de ceux qui servent à l’éviter. Ces patients ont donc besoin d’un soutien particulier dans le suivi de leur traitement.